Trouvez votre hébergement

Le dolmen de la Gastée

Situé dans la forêt de la Bouissière, le dolmen de la Gastée se dresse au centre d’un tumulus de 16 m de diamètre sous les chênes et les pins. C’est un des plus beaux lieux de sépulture des peuplades du néolithique de la région. Il a été restauré par Georges Bérard.

Le dolmen se compose d’une dalle de couverture, de quatre dalles verticales et d’un muret en pierres sèches. La dalle de couverture a perdu 1/3 de sa surface et devait peser à l’origine plus de 5 tonnes. La dalle de chevet, très imposante, est située à l’est et sert de pilier principal.

La chambre mortuaire (cella), de forme carrée, est divisée en son milieu par une petite dalle verticale selon une orientation nord-sud. A l’image du groupe des dolmens dit « du Var », la cella se trouve à un niveau inférieur au ras du sol. L'entrée est constituée par un couloir, bordé de dalles verticales. Elle est dirigée vers l'ouest, c'est à dire vers le soleil couchant ou la mort.

Les matériaux ayant servi à l’édification du dolmen ont été prélevés aux alentours.

Lors des fouilles, furent recueillis 30 kg d'ossements humains et 1600 dents correspondant à près de 80 individus.

Le dolmen de la Gastée est daté Chalcolitique soit entre -2100 et 2000 avant JC.