Trouvez votre hébergement

Pignans

Un village du Coeur du Var

Le nom de Pignanum apparait dans les archives médiévales en 1039.
Au moyen-âge, signe d'une grande richesse, le Prévôt de l'église collégiale de Pignans dominait près de 40 prieurés de la région.
Durant le XVIIIème et le XIX siècle, grâce à une hydrographie exceptionnelle, une petite industrie liée à l’eau a prospéré autour du Réal Martin et ses nombreux vallons affluents. Pendant 2 siècles, Pignans a vu se développer les fabriques de papier, de martinet en cuivre et les moulins (farine et huile). Le liège est également exploité et le village comptera jusqu’à 4 bouchonneries. On surnomme alors les Pignantais « lei bras cargats » (les bras chargés).Pignans a conservé de son prestigieux passé des ruelles sinueuses enjambées de voûtes.
De nombreuses sources alimentent les 16 fontaines du village et les platanes offrent une ombre bienveillante.
La campagne environnante est propice à des promenades bucoliques où l’on rejoint par le chemin des oratoires la chapelle de Notre-Dame des Anges qui culmine à 768 mètres.

Pignans en un coup d'oeil

Collégiale du XVIème siècle, ruelles médiévales, Notre-Dame des Anges (2ème sommet du massif des Maures abritant une chapelle à 768 m).

A voir : La collégiale

Construite au XVIème siècle sur l’emplacement de l’ancienne cours intérieure d’un monastère roman dont on retrouve les traces à son chevet, elle abrite un magnifique retable daté de la fin du XVème siècle et attribué à l’école d’Avignon.

A ne pas manquer : Notre-Dame des Anges

La chapelle fut construite au XIXème siècle. C’est un lieu de pèlerinage depuis le moyen-âge. Sa situation dominante (768 mètres) offre une vue exceptionnelle jusqu’à la rade de Toulon, la presqu’île de Giens et l’île de Porquerolles. En savoir plus...

Découvrez les secrets de Pignans