Trouvez votre hébergement

Secrets de... Puget-Ville

Départ : Parking Louis Martin.
Distance : 2 km

A l’origine, le village s’élevait plus à l’ouest à flanc de colline et surplombait la plaine. En 1060, un prieuré, dénommé aujourd’hui chapelle Ste Philomène, y est clairement désigné dans les cartulaires de l’abbaye de St Victor.

Au 14ème siècle, la vie de la communauté s’organise autour de Ville, le bourg primitif, et 9 hameaux disséminés dans la plaine à proximité des terres fertiles. Progressivement, un de ces hameaux, Les Crottes, va supplanter le castrum médiéval et devenir le chef-lieu.
Dès 1604, le coseigneur du Puget, Jacques de Clapiers, décide de tenir ses audiences dans son château des Crottes. L’affirmation de la plaine sur la haute ville s’opère également vis-à-vis des communes alentours comme l’illustre le long procès qui opposa, au 17ème siècle, la communauté au village de Besse responsable d’avoir provoqué l’écoulement des eaux du lac de Thèmes.
En 1761, il ne reste plus que 14 habitants à Ville.
C'est au 19ème siècle que le village prit sa physionomie actuelle avec la construction du quartier neuf à l’est des Crottes.
En 1867, à la demande des habitants le bourg prend le nom de Puget-Ville après s’être successivement appelé Puget des Crottes, Puget les Toulon, le Puget de Cuers. La nécessité de cultiver davantage de terres et de faciliter la circulation des habitants eut finalement raison du castrum qui avait protégé les familles paysannes durant des siècles. Trop isolé, il ne favorisait plus les échanges à la base de tout développement.

L’attachement à la terre rouge et brune du terroir de Puget-Ville, coeur du triangle d´or des Côtes de Provence, est le trait qui unit les Pugétois à travers les siècles. Ces villageois veillent passionnément sur cette richesse, vastes vignobles qui s’étendent des portes du village au massif des Maures.

Itinéraire Départ