Trouvez votre hébergement

Secrets de... Cabasse

Départ : Place de la République (Mairie)
Distance : 700 m

Les origines de Cabasse se perdent très haut dans la Préhistoire. Plusieurs dizaines de sites du paléolithique et du néolithique furent découverts sur le sol de la commune, sans compter pour la période finale de l’âge de pierre, une douzaine de dolmens et trois menhirs.

Le Cabasse gallo-romain, l’antique Matavo, était le chef lieu d’un pagus, circonscription territoriale romaine.
Au 8ème siècle, Matavo fut dévasté par les sarrasins. D’après la légende, le lundi de Pâques 760, les sarrasins assiégèrent les habitants réfugiés dans la falaise du “trou aux fées” au nord du village. Ces derniers implorèrent la vierge qui apparut faisant fuir les assaillants. Depuis ce jour, chaque lundi de Pâques, les Cabassois suivent en procession le chemin des oratoires jusqu’au sommet de la colline de Notre Dame du Glaive, lieu où apparut la Vierge et où s’élève maintenant une chapelle.
Au moyen âge, la cité devint un castrum. L’édification de l’église St Pons, au début du 16ème siècle, consacra cette période.
A la fin du 19ème siècle, grâce à son sous-sol, Cabasse connut la prospérité. Le Centre Var fut le principal bassin de minerai non ferreux de France et pendant un demi siècle le plus important gisement de bauxite du monde. L'industrie minière connut sa période de gloire de 1946 à 1973. Le Var fournit alors l'essentiel de la production française. Mais, la rentabilité industrielle et l'importation de bauxite étrangère vinrent à bout de plus d'un siècle d'exploitation. Dans les années 80, les mines fermèrent peu à peu et la cessation totale d'activité se produisit en 1989. Cet héritage de vieilles pierres marquées de l'histoire des “gueules rouges” fait de Cabasse un village attachant.

Itinéraire Départ